Les 5 compétences d’un communicateur efficace

5 compétences communicateurNe pas parvenir à communiquer est l’une des raisons majeures des échecs et défaillances dans les relations humaines.
Rappelez-vous bien ceci : chaque fois que nous communiquons, nous cherchons tous à obtenir un résultat, que nous avons plus ou moins identifié clairement ; dans tous les cas, à travers notre communication, nous cherchons à satisfaire un ou plusieurs besoins.
Plus nous sommes efficaces dans nos communications, plus nous obtenons ce que nous désirons.
Mais qu’est-ce qu’un communicateur efficace? C’est une personne qui transmet à un interlocuteur une ou des informations qui vont impacter sa façon de penser et d’agir.
Compétence 1 : Avoir un haut niveau d’éthique et d’intégrité.
Etre un communicateur efficace, qui influe d’une manière ou d’une autre sur ses interlocuteurs, se doit d’être d’une grande probité intellectuelle, sinon il sera un manipulateur.
L’intention du communicateur efficace c’est d’instaurer des relations « gagnant-gagnant », dont chacun sort « mieux » qu’au début de l’échange.
Cette première compétence va inspirer confiance à votre interlocuteur qui sera donc tout disposé à vous écouter et à échanger avec vous.
Compétence 2 : Communiquer clairement son message
• Exposez votre objectif de communication et les raisons qui le sous-tendent.
• Donnez-les idées-clés en les illustrant d’exemples.
• Précisez ce que vous attendez éventuellement de votre interlocuteur.
Rappelez-vous l’importance de votre communication non-verbale : souriez, penchez-vous légèrement vers votre interlocuteur en le regardant dans les yeux, ayez une attitude d’ouverture, mettez en relief les idées importantes en variant votre débit et vos intonations.
Et surtout, soyez congruent : que vos pensées, vos paroles et votre attitude soient alignées et « disent » la même chose.

Compétence 3 : Éprouver de l’empathie
Si vous désirez que les gens vous écoutent, vous devez d’abord les écouter, selon le principe de la « réciprocité sociale ».
Vous devez les écouter avec empathie. Vous obtiendrez des résultats remarquables en communication, gratifiants pour vous et pour votre interlocuteur.
La mise en œuvre de cette compétence fait que votre interlocuteur se sent réellement compris et surtout que vous ne le jugez pas mais au contraire l’acceptez tel qu’il est.
Vous lui faites alors un cadeau extraordinaire.
Pourquoi et comment ?
L’empathie est une forme de compréhension définie comme la capacité à percevoir et à comprendre les sentiments d’une autre personne.
L’empathie est un processus dans lequel une personne tente de faire abstraction de son propre univers de référence mais sans perdre contact avec lui, pour se centrer sur la manière dont son interlocuteur perçoit la réalité. Elle se résume par une question à se poser régulièrement : « Qu’est-ce qui se passe actuellement chez la personne qui est en face de moi ? »

Compétence 4 : Vérifier régulièrement la compréhension de son message.
Dans la communication efficace, ce n’est pas ce que vous dites qui est important, c’est ce que votre interlocuteur retient. S’il ne comprend pas votre message, il lui sera très difficile d’agir en conséquence.
Répétez vos idées-clés en les abordant sous des angles différents. Invitez-le à reformuler ce que vous lui avez dit.

Compétence 5 : Inciter à l’action
A présent que vous êtes assuré que votre interlocuteur a bien compris le sens de ce que vous partagez avec lui, vous concluez par le passage à l’action visé par votre objectif de communication.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page