Etes-vous stressé vous aussi ?

Stressé vous aussi« Je suis stressé. »
« Je suis surbooké. »
« Ne me stresse pas. »
« Ca me stresse. »
« J’ai eu un de ces stress. »

Qui n’entend pas ou ne prononce pas une de ces phrases au moins une fois par jour ? Si ce n’est plus même.

Que se passe-t-il pour que nous exprimions si fréquemment ce que nous vivons comme du stress, aussi bien dans notre sphère professionnelle que dans notre sphère privée ?

Des études ont été réalisées, des articles et des livres ont été écrits à ce sujet, notamment sur les manifestations du stress au travail et leurs effets, tant sur les personnes « stressées » que sur les organisations qui les emploient.

Dans le cadre de mes activités de coach et de formatrice, je suis amenée à travailler avec des personnes stressées et voici ce que j’ai notamment observé les concernant.

Certaines de ces personnes ont un rapport particulier au temps. Et elles sont dans l’anticipation négative de ce qui va se produire.

Le matin, elles sont déjà en train de stresser à l’idée de tout ce qu’elles vont de voir réaliser le lendemain, depuis l’heure du lever jusqu’à celle du coucher.

Elles stressent en anticipant l’idée de la charge, ou plutôt de la surcharge de travail ou d’activités qui les attend.

Elles se font des « films catastrophes » et amplifient ainsi les difficultés potentielles qui pourraient survenir.

Je vous propose, si vous vous reconnaissez, d’écrire en gros et d’afficher partout, cette phrase extraordinaire de Montaigne qui, déjà, au 16ème siècle disait ceci : « Ma vie a été remplie de terribles malheurs dont la plupart ne se sont jamais produits. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page