La condition de la réussite

La condition de la réussiteAvez-vous déjà pris le temps d’analyser les causes de vos échecs, ou plutôt de vos « non-réussite » ?

En avez-vous décelé les causes ?

Combien de fois avez-vous échoué ? Une fois ? Deux fois ? Trois fois ?

Vous êtes-vous découragé après le premier, le deuxième, le troisième échec ?

Ou bien, vous n’êtes pas vraiment découragé, mais vous êtes devenu prudent, vous réfléchissez à deux fois avant de prendre une décision. Mais, au final, vous ne la prenez pas cette décision. Vous n’osez plus vous lancer, vous avez peur. Peur d’échouer une nouvelle fois. Et vous vous donnez des échéances, plus ou moins lointaines. Vous avez peur et vous procrastinez.

Vous reconnaissez-vous ?

Comment sortir de l’impasse ?

Vous avez des idées, des projets, mais voilà, vous n’osez plus.

Posez-vous la question : « Qu’est-ce qui peut s’opposer à ma réussite ? »

Qu’est-ce qui peut vous faire échouer ?

Le premier facteur d’échec, c’est vous-même. Oui, c’est bien vous.

Ah bon ? Comment ? Pourquoi ?

Parce que vous n’êtes pas suffisamment ancré dans le réel. Parce que votre projet est resté dans la sphère du rêve, du souhait.

Alors comment faire ?
1. Définissez précisément ce que vous voulez.
2. Elaborez un plan à court, moyen et long terme.
3. Définissez vos objectifs.
4. Elaborez votre programme détaillé d’actions.
5. Suivez pas à pas votre planification.

Vous m’objectez que vous avez déjà fait tout cela. Vous avez même un business plan.

Quand je vous invite à définir ce que vous voulez, je ne vous dis pas : ce que vous souhaitez, ce que vous aimeriez, mais : « Que voulez-vous VRAIMENT ? ».

La différence réside dans ce mot puissant : « VRAIMENT ». Que voulez-vous vraiment ? Pour quel but êtes-vous prêt à mobiliser toutes vos qualités, toutes vos compétences, tous vos atouts, tout votre être ?

Vous serez la personne que vous aurez décidé d’être et vous obtiendrez ce que vous aurez voulu. D’où l’importance cruciale de cette question à laquelle vous devez prendre du temps de réflexion.

Une fois que vous saurez qui vous voulez être, ce que vous voulez avoir, vous pourrez établir votre plan.

Le plan est l’outil indispensable à la réalisation de votre but. C’est ce qui vous permet de garder le cap, d’éviter les pertes de temps, la dispersion, la procrastination.

Votre plan doit être assorti d’objectifs (SMART). Un but, même s’il est lointain, doit être ancré, dès sa conception, dans le réel. Et c’est la planification qui permet cela.

Plan, objectifs, vont de pair avec les actions que vous allez poser.

Vous allez élaborer, à partir de votre plan, un programme détaillé de toutes les actions nécessaires à l’atteinte de tous les objectifs que vous aurez définis.

Cette méthode vous permet de définir clairement votre but, de le voir dans tous ses détails : il est concret, donc réalisable. Le temps n’est plus aux questions, il est à la réalisation des actions prévues dans votre programme. Vous prenez votre programme, et vous posez les actions prévues ce jour-là, tout simplement.

On ne rêve pas devant un programme : on le réalise tel qu’il a été conçu en amont.

On ne dit pas : « J’aimerais » ; « Je souhaiterais » ; « J’ai envie »… devant un programme. On se dit : « Je veux » ; « Je vais ».

On ne parle pas au conditionnel : parler au conditionnel signifie poser des conditions.

On parle au présent : le présent c’est le seul temps de l’action.

Et ce sera votre critère quand vous serez à la planification de votre plan d’actions : quand vous pensez à une action, si vous sentez au fond de vous que vous n’êtes pas totalement prêt à vous engager dans cette action, vous l’ôtez de votre programme. Cela signifie que tout ce qui est en lien avec cette action est encore dans le domaine du rêve pour vous.

Vous avez votre plan, mais comment est-il conçu ?

Pour rester ancré dans le réel, vous devez avoir :
• Un plan à 3-5 ans.
• Un plan à 1 an.
• Un plan semestriel.
• Un plan trimestriel.
• Un plan mensuel.
• Un plan hebdomadaire.
• Un plan quotidien.

Vous serez ainsi équipé pour la réussite. Vous poserez toutes les actions prévues et il n’y aura plus de place pour le doute ni la procrastination. Vous suivrez simplement pas à pas votre programme. Vous serez totalement aimanté, orienté par votre programme.

Vous réussirez, parce que la réussite, c’est le fruit des actions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page