Et si vous changiez de longueur d’onde ?

Longueur d'ondeEn fonction des situations dans lesquelles nous nous trouvons, l’activité électromagnétique de notre cerveau crée des champs d’énergie.

Les scientifiques distinguent quatre types de ces champs d’énergie, qui, chacun, reflète un état mental spécifique. Chacun de ces états mentaux impacte nos processus biologiques.

Aucun champ n’est meilleur qu’un autre. Il est cependant important d’en connaître les caractéristiques afin de tirer le meilleur de chacun.

Le champ de l’attention : les ondes Bêta
C’est celui de l’activité, celle que nous avons au quotidien quand nous vaquons à toutes nos tâches personnelles et professionnelles.

L’objectif de notre activité cérébrale en ondes bêta est l’efficacité.

Sur le plan physiologique, deux hormones sont libérées : le cortisol et la noradrénaline qui entraînent la constriction des vaisseaux sanguins, l’augmentation du rythme cardiaque, l’élévation du taux de sucre dans le sang, la création d’une tension musculaire. Ces réactions biologiques sont tout à fait normales et utiles ; le problème apparaît quand les situations qui engendrent ces manifestations se prolongent. Nous sommes alors dans le « mauvais stress » qui affaiblit le système immunitaire, accélère le vieillissement et entraîne son cortège de désagréments émotionnels, psychologiques, cognitifs et physiques.

Le champ de la détente : les ondes Alpha
L’objectif de notre activité cérébrale en ondes alpha est la sérénité.

A ces fréquences, le cerveau libère des endorphines : ces hormones provoquent une sensation de bien-être, de relaxation. Cet état favorise la création de nouvelles cellules et connexions cérébrales.

Le champ de l’inspiration : les ondes Thêta
Les ondes thêta indiquent un état de méditation profonde. C’est l’intériorité qui prédomine. Vous êtes déconnecté des stimulations extérieures. Vous laissez votre esprit vagabonder, vous rêvez tout en étant éveillé, des idées vous viennent…

L’objectif de notre activité cérébrale en ondes thêta est la créativité.
Cet état est le prélude au sommeil.

Le champ de la régénération : les ondes Delta
Vous dormez d’un sommeil profond.
Le processus mental est au plus bas. Le champ électromagnétique du cerveau est très réduit. C’est dans cet état de très basse activité cérébrale que nous « récupérons », d’où la nécessité d’un sommeil de qualité.

Que conclure de tout cela ?
Quand vous êtes en état de stress, cela signifie que vous restez dans le champ de l’attention et que vous n’arrivez pas à « déconnecter ».

Il est donc important que, par différents exercices, de respiration, de détente profonde, de gymnastique douce, de visualisation, également par des exercices de pensées et de postures, vous trouviez des moments – même brefs – chaque jour, pour quitter ce champ de l’attention pour permettre à votre cerveau d’activer des ondes cérébrales de type alpha et/ou thêta.

Vous le pouvez. Il vous suffit simplement de prévoir dans votre emploi du temps, des « créneaux » où vous changerez d’environnement, de paysage : que ce soit extérieurement, en allant vous promener quelque part, ou intérieurement en changeant de paysage émotionnel par le biais de pensées qui vous font du bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page